DBouiri.jpg

Qui suis-je?

Daniel Bouiri

Praticien Certifié en Massages Bien-Être

Il y a une dizaine d'années, je suivais un atelier d'apprentissage de massages durant mes vacances estivales. Ce jour-là, j'avais trouvé ma vocation.

Après avoir exploré diverses activités pour aider les autres, j'ai su que c'était celle-ci qui me correspondait le mieux et donnait le plus de bien aux autres.

 

Juste après avoir terminé ma carrière professionnelle à l'Oréal, j'ai commencé à me former en 2021 à l'école Témana de Paris, la Référence des Écoles professionnelles de Spa et de Bien-être, agréée par la Fédération Française de Massages Bien-Etre.

 

Je suis passionné par les différents massages venus du monde entier et leurs apports pour le corps et le mental dans la vie de tous les jours.

 

Je vous propose un ensemble assez complet de massages  pour vous aider à améliorer votre santé et votre bien-être. 

 

Pourquoi ai-je choisi de suivre une formation certifiée ?

 

Bien que le massage "bien-être" soit dans la lignée de la détente, il n’est pas anodin. Faire appel aux services d’un professionnel formé auprès d’une école agréée par la Fédération Française des Massages Bien-Être (la F.F.M.B.E) est un gage de qualité et de confiance.

 

Le praticien en massage "bien-être" aura acquis pendant sa formation des bases solides concernant l’anatomie palpatoire et doit être capable d’identifier et de comprendre le fonctionnement musculaire et articulaire du corps de façon à prodiguer des massages bien-être adaptés à chaque personne.

 

De plus, le praticien en massage "bien-être" doit être en mesure d’identifier les contre-indications des techniques qu’il pratique afin d’orienter au mieux la personne massée vers le massage qui lui correspond le mieux à l’instant présent.

 

Le massage en massage "bien-être" ne s’apparente en rien, ni dans la technique, ni dans les objectifs, à la pratique de la masso-kinésithérapie, de l’ostéopathie ou d’un traitement thérapeutique et médical. Le praticien "bien-être" peut donc tout à fait refuser de faire un soin et diriger la personne vers un professionnel de santé s’il estime que cela lui sera plus utile.

 

La déontologie d’un praticien en massage "bien-être" est un accompagnement dans la relaxation et la détente dans le respect et la bienveillance. En aucun cas, il ne doit se substituer à un traitement médical.

 

Par ailleurs, chaque massage appris, agréé par la F.F.M.B.E., respecte un protocole de 200 à 300 gestes faits dans un ordre précis et avec une pression, un rythme et une profondeur adaptés aux effets attendus.

 

C'est pour toutes ces raisons que j'ai suivi cette longue formation me permettant aujourd'hui de vous proposer ce qui va vous permettre de faire la pause "bien-être" que vous souhaitez.